Théâtre
70 minutes
À partir de 10 ans
Jeudi
22 novembre
20h00
Théâtre Gérard Philipe
Vendredi
23 novembre
20h00
Théâtre Gérard Philipe

Un très grand moment de théâtre vivifiant, rocambolesque et humaniste.

— Moin c’est le der de la der des der. La pa ninporta ki i pé m’en voir en face, seul bann l’esprits forts kom zot i pévoir la guerre ek son bann morts en face, i pé voir in poilu en face. Parce que poilu na pu…

Nous sommes en août 1914, sur l’île de La Réunion.

Victoire Magloire, agriculteur modeste au Brûlé, dans les hauts de Saint-Denis, est amoureux de Rolande. Son père la lui refuse au prétexte que Victoire ne sait ni lire ni écrire. Victoire décide alors de descendre, de revenir en lettré, d’épouser Rolande et d’infléchir le cours de son histoire.

La Première Guerre mondiale éclate et la France recrute jusqu’en ses lointaines colonies. Par un échange d’identités, Victoire Magloire devient Ernest Waro et embarque vers son grand parcours initiatique, dans lequel sa candeur ne sera pas la moindre de ses armes. Il y a ici de la fantaisie, des imbroglios d’identités où les deux comédiens changent de rôle comme on change son fusil d’épaule.

Le spectacle réveille la mémoire oubliée des quinze mille Réunionnais engagés dans la Grande Guerre. De l’intime à l’universel, il y a un sillon que la Konpani Ibao ne cesse de creuser.

Spectacle en créole et français sans souci de compréhension.

Ecriture ‣ Sully Andoche et Barbara Robert.

Mise en scène ‣ Didier Ibao, Valérie Cros.

Interprètes ‣ Didier Ibao et Valérie Cros.

Photos ‣ François-Louis Athenas